Quelle chaudière choisir pour votre logement ?

08/11/2018 10:00

Une chaudière assure les besoins en chauffage de votre habitation. Dans certains cas, elle est même double service, c’est-à-dire qu’elle assure aussi la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Il existe sur le marché plusieurs types de chaudières et à tous les prix. Voici quelques informations pour vous aider à bien choisir votre chaudière.

Achat ou remplacement d’une chaudière : un acte mûrement réfléchi

Avant de choisir votre chaudière, vous devez prendre en compte plusieurs éléments :

  • L’isolation de votre logement : une bonne isolation vous permet de réduire vos dépenses d’énergie. Si vous n’êtes pas prêt à faire de vrais travaux pour améliorer l’isolation de votre maison, mieux vaut éviter certaines installations comme les chaudières électriques par exemple.
  • Le prix de la chaudière : on trouve sur le marché de petites chaudières électriques aux alentours de 1000 euros mais il existe des chaudières au fioul ou au bois à plus de 10 000 euros. Vous devez définir quel est votre budget maximal pour l’achat d’une chaudière.
  • Le coût de l’énergie : certaines sources d’énergie sont plus rentables sur le long terme que d’autres. Pour faire de vraies économies d’énergie, il est primordial de choisir la source d’énergie qui correspond à votre logement et à vos besoins.
  • Les aides financières : certaines chaudières, comme les chaudières à condensation, vous font bénéficier d’aides financières (ex : crédit d’impôt, prêt à taux zéro…). Elles ont un véritable rôle à jouer car elles vous permettent de vous équiper avec une chaudière plus performant pour un coût réduit.
  • Dans le cadre d’une rénovation : le système de chauffage actuellement en place dans votre habitation peut aussi vous guider dans votre choix. En effet, il sera moins coûteux à l’installation de garder les mêmes conduits d’évacuation ou les mêmes radiateurs si vous changez de chaudière. Veillez donc dans ce cas à choisir une chaudière compatible avec le système déjà en place pour limiter les frais d’installation de votre nouvelle chaudière.

Quelle énergie choisir pour votre chaudière ?

Il existe plusieurs sources d’énergie pour alimenter votre chaudière. Voici un rapide comparatif des principales chaudières sur le marché :

La chaudière électrique :

Son grand avantage est son prix, bien inférieur à celui des autres chaudières. Son installation est également très simple : il n’y pas besoin d’installer un conduit d’évacuation des fumées. Son utilisation ne nécessite pas le stockage d’un combustible, ce qui la rend très pratique au quotidien. Une autre chose à savoir sur les chaudières électriques est qu’il n’y a pas d’entretien obligatoire légal, contrairement aux autres chaudières.

Malgré tout ses avantages, elle souffre d’un défaut majeur : le prix de l’électricité. Parmi toutes les chaudières existantes, la chaudière électrique est celle qui vous coûtera la plus chère au niveau de la consommation. Il faut réserver cette solution de chauffage aux logements bien isolés et dotés de radiateurs dernières générations pour faire de vraies économies.

La chaudière gaz

Pour les logements raccordés au gaz de ville, la chaudière gaz offre actuellement le meilleur investissement pour le chauffage central.

Grâce aux nouvelles chaudières à condensation, vous bénéficiez d’une chaudière gaz dotée d’un excellent rendement avec un prix réduit grâce aux aides financières qui lui sont dédiées.  Comme pour la chaudière électrique, la chaudière gaz ne nécessite pas de stockage de combustible (dans le cas d’un raccordement possible au gaz de ville uniquement).

L’inconvénient de ce type de chaudière est qu’elle nécessite un conduit pour évacuer les fumées. Dans le cas d’une chaudière à condensation, les fumées rejetées ont une plus faible température que celles des chaudières classiques. En raison d’un fort risque de condensation, certains conduits (ex : les conduits maçonnés) ou VMC ne sont pas compatibles avec une chaudière à condensation. Des travaux supplémentaires peuvent être à prévoir.

La chaudière gaz est également soumis à un contrôle annuel obligatoire par un professionnel.

La chaudière bois

La chaudière bois rencontre un très grand succès ces dernières années. Pourquoi ? Tout simplement car le bois est le combustible le moins cher du marché et son aspect plus respectueux de l’environnement lui fait bonne presse.  

En résumé, la chaudière bois dispose d’un bon rendement et ne rejette pas de CO². La contrepartie est que son utilisation est un peu plus contraignante qu’une chaudière électrique ou au gaz par exemple.  En effet, si vous optez pour une chaudière à bûche, vous devez recharger manuellement votre chaudière au bois. Pour celles et ceux qui souhaitent un système plus autonome, vous pouvez vous tourner vers les chaudières à granulés qui se rechargent automatiquement.

Avant de choisir une chaudière au bois, il faut vous rappeler de quelques détails :

  • L’installation d’une chaudière au bois implique nécessairement l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées
  • La loi vous oblige à faire réaliser 2 ramonages par an
  • Vous devez disposer d’un endroit pour stocker vos bûches ou granulés de bois dans votre logement (cave, buanderie…)

La chaudière au fioul

La chaudière au fioul est particulièrement efficace pour chauffer les grandes surfaces. Il existe désormais des modèles à condensation offrant un bon rendement et permettant d’utiliser moins de fioul pour vous chauffer.  Bien que pratique, l’utilisation d’une chaudière au fioul génère 2 inconvénients :

  • L’installation d’une cuve pour stocker le fioul : pour alimenter votre chaudière, vous devez obligatoirement intégrer une cuve dans votre jardin ou votre cave
  • La gestion du prix volatile du combustible : il faut choisir le bon moment pour remplir votre cuve au risque de voir votre facture de chauffage explosée.

Chaudière basse température ou chaudière à condensation ?

La chaudière à condensation récupère la vapeur d’eau des fumées pour préchauffer l’eau lors du prochain cycle. Ce système assure à la chaudière un très haut rendement (plus de 100%). La chaudière à condensation bénéficie d’ailleurs de nombreuses aides financières : crédit d’impôt (30% du prix de la chaudière), éco-prêt à taux zéro, aides de l’ANAH, TVA à taux réduit (5,5% ou 10%), la Prime Energie et la Prime Energie Plus…

La chaudière basse température chauffe l’eau à une température plus faible que les chaudières classiques (40° au lieu de 90° par exemple). Elle offre un meilleur rendement que les chaudières classiques mais est plutôt recommandée pour les petites surfaces.

Suite aux normes imposées par la Directive Européenne Eco-conception, les chaudières basse température ont été progressivement interdites sur le marché, pour laisser la place aux chaudières à condensation jugées plus efficaces et moins polluantes.

Quelle puissance pour votre chaudière ?

La puissance choisie pour votre chaudière est un facteur déterminant pour sa longévité et sa consommation :

  • Une chaudière sous-dimensionnée va provoquer une surconsommation d’énergie à cause d’une utilisation en surrégime. En plus de faire gonfler votre facture d’énergie, cette utilisation intensive va grandement impacter la durée de vie de votre chaudière.
  • Une chaudière surdimensionnée n’a rien de dramatique en soi, mais elle vous fait perdre de l’argent. Vous aurez acheté une chaudière plus puissante et donc plus chère pour rien.

Pour calculer la juste puissance pour votre chaudière, vous devez prendre en considération les éléments suivants :

  • Le nombre de personnes vivant dans votre logement
  • Le volume à chauffer
  • L’isolation de votre logement
  • La localisation de votre logement (en fonction du climat, les besoins en chauffage vont varier)

Pour calculer rapidement la puissance nécessaire pour votre chaudière, vous pouvez ajouter la puissance de tous les radiateurs présents dans votre habitation et y ajouter 20%.

Pour estimer correctement vos besoins en matière de chauffage et d’eau chaude sanitaire, nous vous recommandons l’avis d’un professionnel des solutions de chauffage.

Installation de votre chaudière : faut-il choisir une chaudière au sol ou une chaudière murale ?

Une chaudière murale est souvent de petite taille ou de taille moyenne. Ne prenant pas beaucoup de place, elle s’insère facilement dans les petites surfaces. Vous pouvez l’installer dans la cuisine ou la salle de bains par exemple. Elle est parfaite pour un appartement ou une petite maison.

Une chaudière au sol est plus volumineuse et plus puissante. Elle s’installe hors des pièces de vie, dans la cave par exemple. Une chaudière au sol est plus chère qu’une chaudière murale mais est dotée d’une plus longue durée de vie. On peut l’associer à un chauffe-eau ou une pompe à pompe à chaleur. C’est la solution que l’on privilégie pour les maisons, en raison de l’espace indépendant nécessaire pour entreposer la chaudière et son combustible (ex : bûches de bois).

Pour choisir la meilleure chaudière pour votre logement, les équipes de FTH Synergie sont là pour vous conseiller. Choix du modèle, installation et entretien de la chaudière : nous mettons à votre service notre expérience pour vous garantir un système de chauffage performant et adapté à vos besoins.

chauffage via le gaz
Chaudière gaz
chaudière fonctionnant au fioul
Chaudière fioul
chauffage au bois avec bûches kwb
Chaudière bois

Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Voir tous les avis
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions