GLOSSAIRE TECHNIQUE

Inverter

Technologie du compresseur du point de vue électrique et régulation qui permet un fonctionnement à charge partielle de l’équipement. Ainsi, une pompe à chaleur de puissance nominale 10kW peut fournir une énergie variant d’environ 3 à 13kW grâce à cette technologie Inverter, selon les conditions de fonctionnement. L’avantage procuré est une adaptation de la puissance aux besoins et une régulation de la température intérieure optimisée par rapport à un fonctionnement tout ou rien du compresseur.

Scroll

Technologie du compresseur du point de vue mécanique basée sur un mouvement rotatif excentrique et des chambres de compression en forme de spirale.

Réversibilité

Conception du circuit thermodynamique qui permet de basculer du mode chauffage au mode climatisation sans autre manipulation externe que du paramétrage de la régulation. Lors du basculement de mode de fonctionnement, l’évaporateur devient condenseur et le condenseur devient évaporateur en même temps que l’énergie puisée dans l’environnement et restituée à l’intérieur change également de sens.

Monobloc

Pompe à chaleur regroupant en un seul bloc l’ensemble des équipements du circuit frigorifique : compresseur, condenseur, détendeur, évaporateur, tuyauteries et régulation. Ainsi, pour une PAC monobloc air/eau, l’eau d’utilisation est bouclée de l’intérieur vers le monobloc, que celui-ci soit à l’intérieur (air extérieur gainé) ou à l’extérieur (précautions à prendre contre le gel de l’eau). Ce système présente l’avantage de ne nécessiter aucune intervention sur le circuit frigorifique lors de la mise en œuvre.

Split

Pompe à chaleur divisée en deux parties avec circulation de fluide frigorigène entre l’intérieur et l’extérieur. Cette configuration rend l’installation insensible au gel car l’eau du circuit d’utilisation ne se retrouve jamais à l’extérieur. La mise en œuvre d’un tel système implique l’intervention d’un frigoriste qualifié pour le raccordement des deux unités dans les règles de l’art.

Basse température

Pompe à chaleur restituant l’énergie calorifique à une température ne dépassant pas 55°C.

Moyenne température

Pompe à chaleur restituant l’énergie calorifique à une température pouvant aller jusqu’à 65°C.

Haute température

Pompe à chaleur restituant l’énergie calorifique à une température maximale de 80°C.

NFPAC

Certification française des pompes à chaleur prouvant que les données annoncées par le fabricant de la pompe à chaleur sont exactes. Puissance nominale, Efficacité, Coefficient de performance, Consommation électriques sont testés en laboratoire selon des protocoles rigoureusement identiques pour chaque fabricant. Chaque année, des contrôles en usine et par prélèvement aléatoires sont effectués en chaque modèle de pompe à chaleur est certifié. Plus d’infos : http://www.certita.org/

Crédit d’impôts

Dispositif fiscal d’aide financière pour favoriser les dispositifs de grande efficacité énergétique. A destination des particuliers, ces aides sont octroyées aussi bien pour des projets en rénovation qu’en neuf et aussi bien pour de l’habitat individuel que collectif. Ces aides sont soumises à conditions que nous vous invitons à vérifier auprès de votre centre des impôts ou sur http://www.impots.gouv.fr/

Ballon thermodynamique

Ballon de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une petite pompe à chaleur air/eau. Ces systèmes permettent de diviser par 3 à 4 la consommation d’énergie électrique par rapport à un chauffe-eau standard. La pompe à chaleur est soit intégrée dans le bâti du ballon en puisant l’énergie environnante dans la pièce où il est installé, soit le ballon thermodynamique est en deux parties avec le ballon installé dans le volume chauffé de l’habitation et la pompe à chaleur installée à l’extérieur. Cette dernière solution est compatible et doit être favorisée pour les constructions BBC – Bâtiment Basse Consommation.

Forage géothermique

Capteur d’énergie thermique renouvelable contenue dans le sol. Le foreur spécialisé réalise un forage vertical pouvant aller jusqu’à 120m de profondeur, y intègre une tuyauterie et comble l’espace vide par un agrégat conducteur thermique. De l’eau ou de l’eau glycolée circule ensuite dans cette tuyauterie pour capter l’énergie thermique du sol qui est renouvelable et la diriger vers la pompe à chaleur sur eau attenante.

Ventilo convecteur

Equipement intérieur de diffusion d’énergie thermique chaud ou froid basé sur un échangeur à ailettes eau/air et un ventilateur. Ce type d’émetteur, dit à convection dynamique, permet une grande puissance de chauffage ou de climatisation avec des débits et des températures d’eau faibles. Ceci est parfaitement adapté aux pompes à chaleur basse température.

Radiateur basse température

Equipement intérieur de diffusion d’énergie thermique, en chaud seul, basé sur un échangeur eau/air de grande surface. L’émission de chaleur est mixte par convection et rayonnement. La grande surface d’échange permet un fonctionnement avec un régime d’eau basse température compatible avec les pompes à chaleur.

Collecteur

Organe hydraulique permettant la distribution d’eau vers les différents émetteurs, jusqu’à 10-14 circuits par collecteur. Chaque circuit est équipé de vannes au départ et au retour, d’un dispositif de réglalge de débit et éventuellement d’un débitmètre. Le collecteur est raccordé au réseau de distribution par deux vannes de grand diamètre et est équipé de purgeurs d’air. Ces collecteurs sont aussi bien utilisés pour les planchers chauffants que pour des émetteurs hydro-câblés de type radiateur ou ventilo-convecteur.

Tube BAO

Tube de distribution d’eau de chauffage avec une BAO – Barrière Anti-diffusion d’Oxygène – évitant l’absorption d’oxygène de l’air ambiant par l’eau de chauffage et limitant de fait la corrosion des métaux du circuit de chauffage ainsi que la prolifération d’algues et bactéries. Ce type de tube BAO est particulièrement nécessaire dans les installations fonctionnant à basse température car la capacité d’absorption d’oxygène de l’eau s’en trouve augmentée. Le tube BAO est généralement un tube PE – Polyéthylène – ou PER – Polyéthylène Réticulé – avec un traitement sur la surface extérieure.

Tube multicouche

Tube de distribution d’eau de chauffage ou eau de consommation composé de plusieurs couches de matériaux différents. On trouve principalement des tubes à base d’âme PE – Polyéthylène – avec une couche d’aluminium collé sur le PE et soudé sur toute la longueur du tube puis une couche de protection en PE. Dans la mesure où la couche d’aluminium est soudée sur toute sa longueur, le tube multicouche est également BAO.

Fluide frigorigène

Fluide utilisé en circuit fermé pour le cycle thermodynamique des pompes à chaleur et climatiseurs. Les fluides frigorigènes actuels sont basés sur les composés Hydrogène, Fluor et Carbone – HFC – et leur formulation chimique est adaptée à chaque type d’utilisation : température du milieu environnant et température d’utilisation, réversibilité du cycle ou non. Les fluides frigorigènes sont soumis à différentes réglementations qui imposent leur manipulation par des personnes et entreprises qualifiées. Ces réglementations sont notamment la suite du protocole de Kyoto et se retrouvent dans la réglementation F-Gas et le code de l’environnement R543. Caloripro et Technofroid détiennent tous les autorisations, agréments et qualifications nécessaires à la manipulation des fluides frigorigènes.

R410A, R407C

Ce sont les deux fluides frigorigènes les plus utilisés actuellement en climatisation et pompe à chaleur.

Régulation loi d’eau

La loi d’eau est un principe de régulation de la température d’eau de chauffage en fonction de la température extérieure. Elle part du principe que plus il fait froid dehors plus la puissance de chauffage nécessaire est grande. Les émetteurs restants les mêmes durant toute la saison de chauffe, la puissance d’émission varie en fonction de la température d’eau. Pour un plancher chauffant par exemple, lorsqu’il fait 10°C à l’extérieur, l’eau sera chauffée à 25°C et lorsqu’il fait -15°C à l’extérieur, l’eau sera chauffée à 35°C. Ceci procure un avantage réel sur l’efficacité annuelle moyenne des pompes à chaleur car celle-ci sont d’autant plus performantes que la température de fonctionnement est basse.

Point de bivalence

Température extérieure en-dessous de laquelle un appoint de chauffage autre que le cycle thermodynamique de la PAC est nécessaire. Ceci est notamment valable pour les PAC air-eau dont la puissance disponible baisse lorsque la température extérieure diminue. En Alsace, la température extérieure de référence est de -15°C. Afin de limiter la consommation d’énergie d’appoint à quelques pourcents de la facture annuelle, nous dimensionnons généralement la température de bivalence entre -5°C et -10°C. Dans tous les cas, avec Caloripro et Technofroid, nous remettons à nos clients une étude technique définissant le point de bivalence et la consommation estimés.

BBC

Bâtiment Basse Consommation. C’est un niveau de performance énergétique du bâtiment répondant à des normes établies nationalement. La consommation d’énergie est comptée en kWh – Kilo Watt Heure – d’énergie primaire, c’est-à-dire en tenant compte des pertes de distribution et du rendement des différents équipements. Pour plus d’infos : http://www.effinergie.org/

Maison passive

Bâtiment produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme. La conception du bâtiment doit être exemplaire et adopter le principe bioclimatique. L’enveloppe du bâtiment ainsi que les équipements techniques doivent être optimisés au maximum. Le bâtiment doit être équipé de dispositifs de production d’énergie qui couvre plus que les besoins en chauffage, climatisation, ventilation, éclairage des occupants. Pour plus d’infos : http://www.passiv.fr
Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions