GEOTHERMIE

La géothermie, c'est quoi ?

Le principe de la géothermie est d’utiliser la chaleur renouvelable contenue dans le sol pour produire de l’énergie de chauffage.
Le sol est un immense réservoir d’énergie renouvelable alimenté par le haut (pluie, soleil) et par le bas (magma, énergie tellurique).

La géothermie utilisée pour le chauffage domestique exploite l’énergie de la couche supérieure, c’est-à-dire à une profondeur de 0 à -120m.
Dans cette zone, la température moyenne du sol varie peu et se situe autour de 10 à 20°C.

Pour l’utilisation en chauffage, il est donc nécessaire d’augmenter cette température et c'est là qu'intervient la pompe à chaleur équipée de:
  • son capteur,
  • son compresseur
  • son fluide frigorigène
Grâce à la constance de la température du sol et à son niveau relativement élevée, les systèmes géothermiques sont les plus efficaces du point de vue énergétique.
Les COP avoisinent souvent des valeurs de 5 ou 6. L’utilisateur ne paye que 16 à 20% de l’énergie de chauffage réellement produite !

Les différents types de captage d'énergie

En fonction de la nature du sol, le capteur pourra être de type sol-fluide frigorigène, sol-eau+glycol-fluide frigorigène, eau-fluide frigorigène.
Dans tous les cas, l’énergie thermique est restituée sur un réseau à eau chaude. On parlera donc respectivement de pompe à chaleur sol-eau, eau glycolée–eau et eau–eau.

Dans le cas du système à eau, l’eau de nappe phréatique ou alluviale est pompée dans le milieu naturel puis rejetée dans le milieu naturel à distance après avoir échangé son énergie calorifique avec la pompe à chaleur.
Il est parfois nécessaire d’ajouter un échangeur intermédiaire entre l’eau pompée et le fluide frigorigène afin de protéger la pompe à chaleur.

Dans le cas du système sol–eau glycolée, l’échange thermique se fait via un capteur enterré.
Celui-ci peut être horizontal ou vertical :
  • Un capteur horizontal est composé d’une nappe de tuyaux placée horizontalement entre 0,6 et 1,2m de profondeur. Une entreprise de terrassement est nécessaire pour ce type de réalisation.
  • Un capteur vertical est composé d’une boucle de tuyauterie placée dans un forage de 60 à 120m de profondeur selon la puissance de l’installation et le type de sol. Le forage est comblé avec son tuyau par un agrégat fin afin d’obtenir un bon échange thermique entre l’eau glycolée et le milieu naturel.
    L’intervention d’un foreur spécialisé est nécessaire pour ce type d’installation.
Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions