Quelle chaudière gaz choisir ?

29/01/2020 10:00

Vous avez choisi le gaz comme source d’énergie pour chauffer votre logement ? Il est donc temps de sélectionner la chaudière qui va équiper votre habitation. Laissez-vous guider par nos conseils pour installer la chaudière gaz adaptée à vos besoins et à votre budget.

Les différents modèles de chaudières gaz

La chaudière basse température

La chaudière basse température fonctionne à une température moins importante qu’une chaudière classique (60°C max). Elle permet par conséquent de consommer moins de combustible et de faire de vraies économies d’énergies. Cependant, l’entrée en vigueur de la directive européenne Ecoconception a interdit les chaudières basse température de type B1. La directive prévoit l’interdiction des appareils dont le taux Nox (Oxyde d’azote) est supérieur à 56m/kWh.

Pour plus d’efficacité et rester dans les seuils réglementaires, on recommande plutôt de se tourner vers les chaudières à condensation.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation récupère les calories inutilisées dans la vapeur des fumées produites lors de la combustion. Les fumées sont récupérées puis refroidies pour donner de la vapeur d’eau afin d’être utilisées pour préchauffer l’eau de la chaudière. Ce système permet ainsi de réduire très sensiblement la consommation de combustible. Elle procure d’ailleurs un meilleur rendement que la chaudière basse consommation. C’est pourquoi elle est la chaudière la plus recommandée dans le cas d’une rénovation.

La chaudière hybride (PAC + chaudière à condensation)

La chaudière hybride utilise deux systèmes, à savoir une PAC (pompe à chaleur) et une chaudière à condensation. Un système de pilotage va permettre d’alterner entre l’une et l’autre, pour choisir la meilleure solution en fonction des conditions météorologiques. Tant que la température ne descend pas trop bas, la PAC assure le chauffage de l’habitation. En cas de chute de température, c’est la chaudière qui prend le relais.

C’est un système très efficace, à la hauteur de son prix, qui n’est pas à la portée de toutes les bourses.

La chaudière pulsatoire

La chaudière pulsatoire est une chaudière sans brûleur de gaz dans laquelle la combustion est réalisée avec une bougie d’allumage. La chaleur est produite dans ce cas par le phénomène de micro-combustion. Elle permet une utilisation plus rentable des gaz de combustion, qui transmettent de la chaleur au fluide de chauffage à une température d’au moins 50°C.

La technologie utilisée dans la chaudière pulsatoire permet de recommencer le cycle de micro-combustion à l’infini, ce qui a pour conséquence une réduction de la perte thermique par rapport à une chaudière classique. 

La chaudière à cogénération

La chaudière à cogénération (ou micro-cogénération dans les habitations individuelles) permet de produire à la fois de l’électricité et de l’eau chaude. Elle se compose d’une chaudière et d’un module de cogénération (qui comprend un moteur Stirling ou une pile à combustible).

Le moteur, alimenté par le gaz, va produire de la chaleur qui est réutilisée pour le chauffage et la production d’ECS (eau chaude sanitaire). Il va également alimenter un générateur qui va produire de l’électricité. La chaudière associée à ce module de cogénération est souvent une chaudière à condensation.

Avec un rendement encore meilleur que celui de la chaudière à condensation classique, elle s’avère être une excellente solution de chauffage. Et en plus de chauffer votre habitation, elle vous fait faire des économies sur votre facture d’électricité. Mais ce système ingénieux à un coût, bien plus élevé que les autres chaudières proposées sur le marché (plus de 10 000 euros).

La chaudière à ventouse : une question d’évacuation des fumées

La chaudière à ventouse n’est pas un type de chaudière à part entière. On fait référence ici à une chaudière gaz munie d’une ventouse, qui est un dispositif permettant l’évacuation des fumées de combustion.

La ventouse se compose d’un conduit de ventilation muni de deux tubes : un tube pour l’alimentation en air nécessaire à la combustion et un conduit d’évacuation des fumées. La chaudière à ventouse permet d’évacuer les polluants directement à l’extérieur sans contaminer le logement, en proposant un système totalement étanche.

Une chaudière à ventouse à l’avantage d’être pratique, aussi bien au niveau de l’installation (qui est facile et réalisable presque n’importe où dans le logement) que de l’entretien (pas de ramonage et pas d’entretien particulier).

La chaudière à double-service, c’est quoi ?

Cet équipement 2-en-1 permet d’alimenter à la fois en chauffage et en eau chaude sanitaire (ECS) votre logement. Elle évite d’investir dans un ballon d’eau chaude en plus de la chaudière. On trouve 3 types de chaudière à double-service :

  • La chaudière à production instantanée : elle produit sur demande l’eau chaude. On la retrouve dans les petits logements, où les besoins en ECS sont réduits.
  • La chaudière à micro-accumulation : elle comporte un petit ballon d’eau chaude, qui permet de faire une réserve d’eau chaude pour plus de confort d’utilisation.
  • La chaudière à accumulation (avec un vrai ballon d’eau chaude) : comme son nom l’indique, elle permet de stocker l’eau chaude dans un grand ballon, procurant rapidement une eau chauffée aux différents équipements d’un grand logement (ex : s’il y a plusieurs salles de bains dans une maison).

Installation : chaudière gaz au sol ou murale ?

La chaudière murale à l’avantage d’être peu encombrante et de s’installer facilement dans votre logement. On la recommande souvent pour les petites habitations, du fait du gain d’espace qu’elle procure mais aussi des performances un peu plus limitées que la version installée au sol.

La chaudière gaz au sol prend plus de place mais couvre de plus grands besoins de chauffage et d’ECS. Elle intègre d’ailleurs souvent directement un ballon d’eau chaude. De conception robuste, la chaudière au sol dispose d’une longue durée de vie, ce qui compense un prix d’achat plus élevé par rapport à une chaudière murale.

Ne pas oublier les aides à la rénovation pour financer votre chaudière gaz

Il existe de nombreux dispositifs pour vous aider à financer l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique. On retrouve par exemple :

  • MaPrimeRénov’ (la nouvelle aide qui fusionne le CITE & « Habiter mieux Agilité » de l’Anah),
  • Les CEE (certificats d'économie d'énergie),
  • L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ),
  • La TVA réduite,
  • Le Coup de pouce Chauffage…

N’hésitez pas à vous renseigner pour connaître les différentes démarches et conditions d’attribution de ces aides.

Pour tout projet d’installation d’une chaudière gaz, nous sommes là pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous faire part de votre projet : nos spécialistes des solutions de chauffage sont là pour vous guider vers les bons équipements.

chauffage via le gaz

Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Voir tous les avis
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions