Chauffage d'atelier : comment bien chauffer un atelier ?

28/02/2020 16:06
chauffage atelier

Besoin d’aide pour chauffer votre atelier ? Découvrez nos conseils pour choisir la solution de chauffage adaptée à vos besoins.

Quels éléments prendre en compte pour le chauffage de votre atelier ?

Pour déterminer la solution de chauffage appropriée pour votre atelier, il est important de garder en tête certains critères :

  • Les spécificités du bâtiment en matière de construction (isolation, toiture, exposition…);
  • La dimension du bâtiment, et notamment la hauteur sous-plafond (pour dimensionner la puissance de la solution de chauffage de votre local);
  • Les sources d’énergies disponibles (pour déterminer quelles solutions sont envisageables pour votre solution de chauffage, et notamment s’il y a possibilité de raccord au gaz);
  • La fonction du local (pour des questions de sécurité et d’optimisation, il va être nécessaire de prendre en considération certaines contraintes pour créer votre installation de chauffage).

Le chauffage d’appoint ou mobile

Le problème des ateliers et autres locaux industriels est qu’ils sont parfois difficiles à chauffer, du fait de la hauteur du bâtiment et de l’ouverture constante sur l’extérieur (ex : atelier ouvert, entrepôt…). On utilise alors parfois simplement des chauffages d’appoint, appelés aussi chauffages mobiles. Il peut savoir de chauffage électrique, au fioul ou encore au gaz. Ils sont utilisés pour chauffer certaines zones précises dans un atelier ou un local.

Mais on peut aussi envisager un système plus complet, pour chauffer l’intégralité de votre atelier.

Le chauffage à convection pour les ateliers ouverts

Dans le cas du chauffage à convection, on va chauffer l’air pour obtenir la température souhaitée, que l’on diffuse ensuite via des grilles ou un réseau de gaines. Ce système est utilisé dans le chauffage de gros volumes, et donc pour de très grands ateliers.

On utilise en général des aérothermes : ce sont des appareils munis d’un ventilateur et par lequel l’air chaud créé va être diffusé dans le local à chauffer.

Dans le cas d’aérothermes à eau, une chaudière va fournir de l’eau chaude à un circuit d’eau, qui va transmettre de la chaleur à un échangeur de chaleur présent dans l’aérotherme. L’air devenu chaud grâce à l’échangeur est ensuite expulsé vers le local grâce aux ventilateurs des aérothermes.

On complète également l’utilisation des aérothermes avec l’installation de destratificateurs, qui brassent l’air pour contrer le phénomène de stratification (c’est-à-dire lorsque l’air chaud monte, créant une différence de température significative entre le haut et le bas du local).

Le chauffage par rayonnement : pour les ateliers fermés

Dans le cas du chauffage par rayonnement, on utilise les ondes électromagnétiques pour transmettre de la chaleur. Ce n’est pas l’air qui véhicule ici la chaleur, mais un rayonnement.

Cela a pour conséquence de réduire le problème de stratification de la chaleur et est donc particulièrement efficace pour les locaux avec une grande hauteur sous plafond. Mais il n’est pas recommandé pour les locaux très ouverts, les courants d’air diminuant fortement son efficacité.

Astuces pour faire des économies d’énergie

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens techniques pour faire de vraies économies d’énergie sur le chauffage de votre atelier. Discutez-en avec votre installateur, qui sera en mesure de vous proposer une solution adéquate en fonction des caractéristiques de votre local et de votre activité. Nous avons mentionné précédemment l’utilisation de destratificateurs.  On peut également vous proposer deux techniques particulièrement efficaces pour réduire la facture énergétique de votre atelier : le récupérateur de chaleur et le rideau d’air chaud.

Le récupérateur de chaleur

Il est fortement recommandé de prévoir un système de récupération de chaleur pour réduire votre consommation d’énergie. Certains équipements de votre atelier dégagent de la chaleur, qui peut être réutilisée pour préchauffer l’eau chaude sanitaire de vos locaux ou pour alimenter un appareil qui a besoin de chaleur pour fonctionner.

Certains aérothermes intègrent directement un récupérateur de chaleur. On peut aussi envisager l’intégration d’une centrale de traitement d’air à double flux. Le principe est simple : on récupère l’air chaud de l’atelier pour préchauffer l’air neuf.

Le rideau d’air chaud

Le rideau d’air chaud existe en version industrielle et permet de combattre la pénétration de l’air chaud ou froid dans le local via une barrière d’air invisible. Il participe donc à la réalisation d’économies d’énergie, en limitant les déperditions localisées au niveau des ouvertures des ateliers.

Pour plus d’informations sur le chauffage d’un atelier ou d’un local industriel, n’hésitez pas à nous contacter. En nous présentant votre projet, nous serons en mesure de vous guider vers les meilleures solutions.

Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Voir tous les avis
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions