Quelle est la différence entre une VMC simple flux et une VMC double flux ?

30/06/2020 10:00

Vous hésitez à installer une VMC double flux ? Savez-vous au moins ce qui différencie une VMC simple et une VMC double flux?

Pour en savoir plus et bien choisir le système de ventilation de votre logement, on vous explique la différence entre VMC simple flux et VMC double flux.

VMC simple flux : la solution de base pour le renouvellement de l’air

La VMC simple flux a pour but unique de renouveler l’air de votre logement. Ce renouvellement de l’air est une obligation légale et une question de santé. Il est donc obligatoire d’avoir au moins une VMC simple flux dans votre habitation.

Le fonctionnement d’une VMC simple flux n’est bien pas compliqué : un ventilateur extrait l’air vicié de votre logement et le rejette dehors. L’entrée d’un air neuf se fait depuis les menuiseries de votre logement (au niveau des fenêtres). C’est la solution que l’on retrouve dans la plupart des habitations.

Le problème de la VMC simple flux (qui reste tout de même la solution la moins onéreuse au niveau des VMC), est qu’elle provoque de fortes déperditions de chaleur.

En hiver, lorsque vous chauffez votre maison, le système de la VMC simple flux fait que de l’air très froid rentre directement dans votre maison ou votre appartement et l’air chaud présent à l’intérieur est évacué à l’extérieur du logement. Cet air chaud, créé par votre chauffage, est donc perdu. La VMC simple flux n’est donc pas recommandée si vous souhaitez faire des économies d’énergie.

Une solution plus efficace existe contre les déperditions : la VMC hygroréglable. Il s’agit d’une VMC simple flux dotée de bouches d’extractions et/ou d’entrées d’air hygroréglables*. Ces deux éléments vont permettre de limiter les déperditions en ajustant le débit d’air en fonction du taux d’humidité de la pièce (et non pas un débit d’air constant qui renouvelle l’air en permanence comme c’est le cas avec la VMC simple flux classique).

*VMC hygroréglable A : bouches d’extraction hygroréglables + entrées d’air classiques

VMC hygroréglable B : bouches d’extraction hygroréglables + entrées d’air hygroréglables

VMC double flux : la solution pour réduire votre consommation d’énergie

La VMC double flux a pour but de renouveler l’air de votre logement mais joue aussi un rôle de récupérateur de chaleur.

Contrairement à la VMC simple flux, elle est équipée d’un échangeur thermique qui permet de récupérer les calories de l’air. En d’autres termes, l’échangeur va réchauffer l’air provenant de l’extérieur avant de l’insuffler dans le logement grâce à l’air chaud vicié qui va être expulsé (comme avec une pompe à chaleur).

Autre distinction avec la VMC simple flux, les entrées d’air ne se font plus par les menuiseries : il n’y a qu’une seule prise d’air pour apporter l’air neuf dans le logement.

En résumé, la VMC se compose de deux réseaux de gaines distincts (les flux d’air neufs et viciés ne se rencontrent jamais), chacun ayant son propre ventilateur :

  • Un réseau de gaine va insuffler de l’air neuf, chauffé grâce aux calories de l’air extraites via l’échangeur thermique.
  • Un autre réseau de gaine va extraire l’air vicié, qui va servir à préchauffer l’air neuf dans le logement via l’échangeur.

La VMC double flux permet donc de réduire les déperditions d’énergie et de moins solliciter votre solution de chauffage. C’est donc un excellent moyen pour réduire votre facture d’énergie. La VMC double flux peut même être associée à un puits canadien pour encore plus d’efficacité.

Elle a également comme avantage d’apporter un air de meilleure qualité à votre logement grâce aux filtres installés pour protéger l’échangeur contre l’encrassement (donc moins de poussières, polluants et pollens dans l’air).

La VMC double flux implique toutefois la réalisation de vrais travaux pour son installation. Dans le cas de constructions neuves, il n’y a pas de problèmes particuliers si la VMC double flux est prévue dès le départ. Pour la rénovation, des travaux d’aménagement devront être entrepris pour remplacer une VMC simple flux par une VMC double flux.

Il faut en effet poser beaucoup de tuyaux (il y a tout de même 2 réseaux distincts) et installer le caisson de la VMC obligatoirement dans un local chauffé (installation impossible dans des combles non isolés et non chauffés).

N’ayez cependant pas peur du prix de l’installation : des aides financières permettent de subventionner l’installation d’une VMC double flux (éco-prêt à taux zéro, Ma Prime Rénov (le nouveau CITE), aides de l’ANAH…). Entre ces aides et les économies faites sur vos dépenses énergétiques, l’installation de la VMC double flux sera vite amortie.

Si vous avez besoin d’aide pour choisir ou installer une VMC dans votre logement, n’hésitez pas à nous contacter.

installation frigorifique
VVMC double flux Helios
vmc double flux mairie
VMC Double Flux dans une
mairie de village sundgauvien

Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Voir tous les avis
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions