Normes d'hygiène et méthode RABC pour les blanchisseries

29/12/2017 10:00

Pour bien respecter les normes d’hygiène dans votre blanchisserie professionnelle, il vous suffit de suivre la méthode RABC et vous équiper en conséquence.

Les normes d’hygiène de base pour votre blanchisserie

aménagement d'une buanderie

Les règles d’hygiène se basent en réalité sur un bon aménagement de votre buanderie : le linge propre et le linge sale ne doivent pas se croiser pour éviter toute contamination.

Pour ce faire, votre blanchisserie professionnelle doit se composer de 2 zones bien distinctes : une zone propre et une zone sale (la contamination du linge sain se fait en général lorsqu’il se trouve en contact avec du linge sale).

Autre principe de base : l’entretien régulier du matériel et des locaux. La contamination du linge peut aussi se faire par l’équipement (ex : chariot de transport du linge, gaine de ventilation). Pour garder un environnement sain, un plan de nettoyage des locaux et du matériel est indispensable.

Comment s’y prendre ? Une méthode existe pour garantir un bon entretien du linge et des locaux d’une blanchisserie : la méthode RABC.

La méthode RABC : une technique pour anticiper les risques

La méthode RABC (Risk Analysis and Biocontamination Control) n’est pas une réglementation mais une norme européenne. Cela signifie qu’elle n’est pas « obligatoire ». Cependant dans le secteur hospitalier, au vu des enjeux et des responsabilités des centres de soins, il est indispensable de suivre la méthode RABC. La méthode se base sur des points de réglementation en matière de sécurité sanitaire, qui elles sont obligatoires.

Le principe est similaire à la méthode HACCP, qui est utilisée dans le secteur de l’alimentation. Le but de cette méthode est de prévoir les risques de contamination et de mettre en place un plan de prévention. Composé de 7 étapes, la mise en place de la méthode RABC peut prendre du temps mais reste primordiale dans la lutte contre la contamination du linge. En résumé :

  • On commence par analyser les risques potentiels
  • On détermine les actions à mettre en place pour lutter contre ces risques
  • Il s’agit ensuite de mettre en place un système de surveillance pour s’assurer du bon suivi de la méthode RABC
  • Une documentation à jour doit permettre le contrôle de la méthode et la traçabilité du linge.

De nombreuses formations existent pour enseigner à cette méthode et ainsi éviter au maximum la contamination du linge. N’hésitez pas à inscrire votre personnel à ce genre de formations pour être parfaitement opérationnel sur les questions d’hygiène.

Laveuses essoreuses aseptiques : des machines pour éliminer les risques

Les lave-linges aseptiques sont des machines spécialement conçues pour traiter le linge contaminé. Elles assurent une double fonction : la désinfection du linge et la séparation linge propre/linge sale pour éviter tout contact.

Ces laveuses aseptiques sont appelées également machines à laver barrière. Elles ont été pensées pour respecter la délimitation zone propre/zone sale prévue par la méthode RABC. Elles se placent au milieu d’une cloison, et possède 2 portes (une pour le linge propre, une pour le linge sale). Ainsi, pas de contamination du linge propre possible car il y a deux ouvertures, qui donnent chacune sur deux espaces bien distincts. C’est la machine à laver conseillée pour éviter tout problème d’hygiène concernant le linge, et qui est utilisée dans les hôpitaux.

Pour installer une blanchisserie professionnelle aux dernières normes, faites appel à FTH Synergie. Nous serons en mesure de vous proposer un plan d’installation en accord avec la méthode RABC.

Contactez-nous Habsheim 03 89 643 066 Waldighoffen 03 89 258 258 Audincourt 03 81 941 966
Besoin
d'aide
sur votre projet ?
On vous rappelle
Voir tous les avis
Agence de Marketing Internet : FGP Solutions